CRÉDIT IMMOBILIER : EMPRUNTER À DEUX C’EST PLUS FACILE !

Nos agences - saintes - Nathalie

CRÉDIT IMMOBILIER : EMPRUNTER À DEUX C’EST PLUS FACILE !

Acheter une maison ou un appartement est toujours une étape importante dans une vie. Et que l’on achète seul ou à deux, l’étape du financement est toujours cruciale pour la réalisation du projet.

Néanmoins, une récente étude publiée par le site Vousfinancer.com indiquait que plus des 2 tiers des emprunteurs sont en couple et que ces derniers obtiennent généralement des conditions de prêt plus avantageuses.

Et pour cause, les couples sont effectivement privilégiés et ce pour plusieurs raisons :

  • En premier lieu, emprunter à deux, c’est généralement l’assurance de revenus financiers plus importants ;
  • En vertu de la clause de solidarité, en cas de perte de revenus de l’un des co-emprunteurs, le second devient responsable du remboursement du crédit ;
  • Par ailleurs, un couple sera commercialement plus intéressant pour une banque qui exigera souvent la domiciliation des comptes bancaires.

IL N’EST PAS NÉCESSAIRE D’ÊTRE MARIÉ POUR EMPRUNTER À DEUX

Qui dit couple ne dit pas nécessairement mariage. En effet, que l’on soit mariés, pacsé ou en union libre, l’important pour les établissements financeurs sera toujours la solidité du projet présenté.

Au-delà des questions liées à la contraction de l’emprunt immobilier lui-même, l’achat d’un logement sans être marié peut poser des problèmes divers notamment en cas de séparation ou de décès de l’un des co-emprunteurs. Autant de questions qui pourront être évoquées avec un notaire.

ÊTRE EN COUPLE NE GARANTIE PAS D’OBTENIR UN CRÉDIT IMMOBILIER

Bien évidemment, être en couple, que l’on soit marié ou non, ne fait pas tout. En effet, tout établissement financeur étudiera avec la plus grande attention la solidité de votre dossier afin d’évaluer la faisabilité du projet. De ce fait, un couple au dossier défaillant se verrait évidemment refuser un crédit immobilier au même titre qu’un célibataire au projet de financement peu solide.

Au regard de ces différents éléments, on comprend pourquoi les projets portés par des co-emprunteurs sont privilégiés par les banques. Néanmoins il est tour à fait possible de contracter un crédit immobilier seul si l’on dispose d’un projet solide.

 

Quel que soit votre situation et la nature de votre projet, n’hésitez pas à contacter LG Courtage. Nos courtiers en crédit immobilier étudieront avec attention votre demande pour vous trouver les meilleures solutions de financement.

IMMOBILIER : BILAN 2017 ET PROJECTIONS 2018

Residential image

IMMOBILIER : BILAN 2017 ET PROJECTIONS 2018

Residential image

Alors que la fin du premier trimestre 2018 approche, les professionnels de l’immobilier réalisent leur bilan de l’année 2017 et tentent de se projeter en 2018. LG Courtage pour propose de revenir sur l’année passée de voir si 2018 sera favorable à vos projets immobiliers.

2017 : UNE ANNÉE EXCEPTIONNELLE

Sur de nombreux point, l’année immobilière 2017 s’est révélée exceptionnelle :

Du côté du volumes d’une part, puisque, avec 140 000 transactions dans l’ancien de plus qu’en 2016, la hausse s’élève à 17% (soit 42% de transactions en plus en 3 ans). Le secteur du neuf comptabilise pour sa part quelques 158 000 logements vendus en 2017, soit 5,9% de plus qu’en 2016.

Du côté des prix d’autre part, puisque le marché repart à la hausse, le prix moyen au m² augmentant de 4,2%. A ce niveau, on enregistre par ailleurs de fortes disparités selon les régions, Bordeaux est ainsi la ville qui enregistre la hausse la plus importante (12%).

En conséquence de cette hausse des prix, le pouvoir d’achat est quant à lui en recul. Mais on parle bien de tendance car quelques villes, dont Angers, tirent leur épingle du jeu et voient leur pouvoir d’achat immobilier progresser.

En légère hausse sur l’année 2017, les taux d’emprunts sont restés particulièrement attractifs (aux alentours de 1,6% sur 20 ans en décembre 2017). Couplés aux divers dispositifs d’aide à l’achat tel que le Prêt à Taux Zéro, ces taux ont stimulés les projets, notamment chez les primo-accédants qui ont souscrits 29% des crédits immobiliers en 2017.

PAS DE RUPTURE EN 2018

Comme en chaque début année, les mesures gouvernementales pour l’immobilier étaient particulièrement attendues. Ainsi, le PTZ et le dispositif Pinel se voient tous deux reconduits mais restreints dans leurs zones d’attribution.

Pour ce qui est du taux des prêts immobiliers, la tendance attendue est similaire à 2017, à savoir une hausse contenue de l’ordre de 0,2 points. Les projections sur les prix dans l’immobilier en 2018 tablent quant à elles sur une hausse d’environ 2% avec toujours de fortes disparités en fonction des villes ou des régions.

Entre conditions de financements et aide à l’accession, la conjoncture immobilière 2018 reste donc particulièrement favorables aux acheteurs.

Si le marché sera probablement moins euphorique que l’année passée, a priori aucune rupture ne devrait intervenir en 2018. Il est donc encore temps d’acheter ou de faire construire !

TOUT SAVOIR SUR LA LOI PINEL VERSION 2018

prêt pro – chef d’entreprise

TOUT SAVOIR SUR LA LOI PINEL VERSION 2018

prêt pro – chef d’entreprise

Mise en place le 1er septembre 2014 et publiée dans le cadre de la loi de finance 2015, la loi Pinel, du nom de la ministre du Logement de l’époque est un dispositif d’aide à l’investissement immobilier locatif.

Ayant pour objectif principal de redynamiser le secteur de la construction de logement, il ne peut s’appliquer que l’acquisition d’un logement neuf dédié à la location en qualité de résidence principale pour une durée d’au moins 6 ans.

QUELS SONT LES AVANTAGES DE LA LOI PINEL ?

Le dispositif Pinel propose des avantages certains pour les investisseurs qui peuvent se constituer un patrimoine foncier durable, sans apport et ainsi préparer leur retraite.

Toutefois, les principaux avantages mis en avant sont essentiellement fiscaux. En effet, en fonction de la durée de location, il est possible de bénéficier d’une réduction d’impôt majeure :

  • 12% du prix de l’investissement pour une durée de location de 6 ans ;
  • 18% du prix de l’investissement pour une durée de location de 9 ans ;
  • 21% du prix de l’investissement pour une durée de location de 12 ans.

QUELLES SONT LES NOUVEAUTÉS POUR 2018 ?

Si les professionnels de l’immobilier ont un moment redouté l’arrêt du dispositif, le gouvernement a finalement acté la reconduction de la Pinel pour une durée de 4 ans, soit jusqu’à fin 2021.

Cependant, tout le dispositif n’a pas été conservé en l’état. En effet, si les avantages fiscaux restent inchangés, les conditions d’attribution, et plus particulièrement le zonage, connaissent des modifications majeures.

Ainsi, la réforme réalisée concentre l’investissement sur les zones où l’accès à la propriété est la plus complexe et où la demande en logement est la plus tendue, se recentrant donc sur les grandes agglomérations françaises.

 

Vous avez un projet d’investissement immobilier locatif ? Vous souhaitez savoir si vous êtes éligibles au dispositif Pinel ?